ATELIER DE LANCEMENT DES ACTIVITES DE PROMOTION DE L’ESPACE CIVIQUE AU BURUNDI

L’atelier d’échange et de discussion sur l’ouverture ou fermeture de l’espace civique a lieu le 07/07/2022 dans les enceintes de l’HOREVO. Les participants sont les représentants des partis politiques actives, les administrateurs (ou représentants des administrateurs) communaux de Ngozi et Marangara, les représentants des jeunes de ces partis et les encadreurs des clubs scolaires des droits humains des Ecoles secondaires qui travaillent avec l’APDH. L’administration était représentée par le conseiller du Gouverneur de Ngozi chargée des affaires juridiques. Etait présent aussi à cet atelier le Représentant légal de l’APDH et quelques éléments du staff. Au total, 39 participants ont répondus présents à cette séance.

L’Animatrice de l’atelier, la Directrice Exécutive de l’APDH a indiqué que le projet exécutera ces activités dans les communes de Ngozi et de Marangara, des communes dans lesquelles il y a eu des cas de bonnes pratiques en matières de droits et de bonne cohésion sociale  par certains jeunes des partis politiques selon quelques témoignages (coopérative inclusive sur une colline de Ngozi, changement de mentalité et comportement par un des jeunes d’un parti politique de Marangara).

L’objectif primordial de ces activités sera de rassembler la diversité des jeunes par des activités d’intérêt général et  humaniste dans le cadre de renforcer leurs capacités en matières de droits pour un espace civique vraiment ouvert afin de consolider la paix dans différentes communautés. Les jeunes concernés par ces activités et bénéficiaires sont les jeunes des partis politiques et les jeunes des clubs scolaires des droits humains des écoles impliquées.

Les participants ont été présentées le calendrier de mise en œuvre des activités par la suite lequel calendrier s’ouvrira par la mobilisation des jeunes en question et l’organisation des débats variés dans les deux communes.  Apres les débats, il s’organisera des cadres de rencontres et d’échanges par ces jeunes.