Slide 2
Image is not available

FORMATION DES CHEFS DE COLLINES PILOTES SUR LES NOTIONS ESSENTIELLES DU CODE DES PERSONNES ET DE LA FAMILLE ET SUR LE CODE FONCIER DU BURUNDI

Slide 2
Image is not available

Renforcement de capacités des organes sur certains outils de gestion administrative et financière.

Slide 3
Image is not available

Renforcement des capacités des CRC de la commune Kirundo sur la déontologie professionnelle

Slide 3
Image is not available

Sensibilisation sur l'importance de la securisation fonciere en commune Kirundo

Slide 3
Image is not available

Un atelier de formation sur l'environnement et changement climatique à l'intention des membres des organes et du staff

previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Association pour la Paix et les Droits de l'homme (APDH) est une organisation communautaire pour promouvoir la paix et des droits de l'homme par l'éducation et le renforcement des capacités de travail. APDH utilise des structures communautaires (organisations de femmes et des jeunes et les structures traditionnelles) comme points d'entrée pour un changement social durable.

HISTOIRE DE L'APDH

Dans le cadre de la mise en œuvre du Programme « Appui et promotion de la réalisation des droits, la prévention et le règlement pacifique des conflits au bénéfice des populations vulnérables », les facilitateurs et leaders communautaires sont mis en place et formés pour devenir acteurs de changement à travers les séances de sensibilisation et gestion des conflits s’il advenait qu’ils naissent dans leur communauté de vie. Ces relais communautaires agissent souvent pour une meilleure cohésion sociale et un accès facilité   à la justice par les populations et communautés de leurs localités et comme nos objectifs, vision et mission ont  pour fondement un tel idéal, l’APDH ne peut que les soutenir dans ce domaine en renforçant leurs capacités et en les formant pour une amélioration de leurs approches afin que la paix et la justice règnent dans la société Burundaise.

Photo: PARTICIPANTS A LA SESSION D’ECHANGE AU PROFIT DES LEADERS, FACILITATEURS COMMUNAUTAIRES ET CHEFS DE COLLINES PILOTES SUR LES NOTIONS ESSENTIELLES DU CODE DE PROCEDURES CIVILES.

Image

La communauté des peuples autochtones du Burundi, communément appelée « Batwa » vit, depuis longtemps, dans une pauvreté extrême et se trouve parfois dans de difficultés liées à leurs droits et par conséquent à leur développement intégral. Si l’APDH et ses partenaires locaux plus spécifiquement ADISCO et INADES FORMATION Burundi mettent un accent particulier sur leurs formation et sensibilisation, c’est qu’avant tout, un développement intégrale de ces communautés de BATWA n’est possible que si il repose sur le changement de mentalités et l’acquisition des connaissances de leurs sujets afin qu’ils connaissent leurs droits et sachent les défendre pour aller de l’avant et se hausser au niveau de leurs compatriotes.

Photo: Participants à la formation venus de deux collines de la commune Busiga

Image

La séance s’est déroulée sur deux sites où deux zones se sont réunies par site, cela pour faciliter la participation : Les zones Cewe et Kirundo rural se sont réunies d’une part à l’ECOFO Munzenze et les zone Kirundo centre et Gikuyo à l’ECOFO Gikuyo  d’autre part. La séance avait comme objectif de donner les capacités nécessaires aux membres des  commissions de reconnaissance collinaire sur certains concepts clés de la gestion foncière et d’échanger sur un bon comportement qui doit caractériser un membre de ladite commission et de proposer des sanctions en cas de violation des principes établis.Lors de la séance, les participants ont bien compris leur rôle, les valeurs et mœurs qui doivent guider leur travail et les différentes étapes de la certification foncières mais aussi, ils ont pu acquérir un minimum de connaissance sur l’opérationnalité du service foncier communal et cela leur permettra de mieux assister la population qui a tant besoin de ce service. Ils ont aussi compris que ce travail revêt un caractère de bénévolat et exige d’eux un sacrifice duquel germera l’esprit de consolidation de la paix et de renforcement des droits dans les familles et communautés de base. La participation était massive car toutes les collines étaient représentées presqu’au maximum, sauf quelques cas des représentants de l’administrateur qui seront changé car, un membre de la commission doit résider sur la colline. 

 

Photo: Participants à la séance en zone GIKUYO où étaient réunies les CRC de deux zones (Gikuyo et Kirundo Centre)

Image

Dans le cadre de la mise en œuvre du Programme « Appui et promotion de la réalisation des droits, la prévention et le règlement pacifique des conflits au bénéfice des populations vulnérables », les facilitateurs et leaders communautaires sont mis en place et formés pour devenir acteurs de changement à travers les séances de sensibilisation et gestion des conflits s’il advenait qu’ils naissent dans leur communauté de vie. Ces relais communautaires agissent souvent pour une meilleure cohésion sociale et un accès facilité   à la justice par les populations et communautés de leurs localités et comme nos objectifs, vision et mission ont  pour fondement un tel idéal, l’APDH ne peut que les soutenir dans ce domaine en renforçant leurs capacités et en les formant pour une amélioration de leurs approches afin que la paix et la justice règnent dans la société Burundaise.

SEANCES DE SENSIBILISATION DE LA POPULATION SUR L’IMPORTANCE DE LA SECURISATION FONCIERE EN COMMUNE KIRUNDO

Image

En réponse à l’un de ses axes stratégiques « Education aux droits humains », APDH a organisé un atelier de renforcement des capacités au profit de 30 encadreurs des clubs scolaires abrités dans 15  établissements scolaires (6 écoles de la province de Ngozi et 9 écoles de la province de Muyinga). La formation portait  sur la tolérance, prévention et  gestion pacifique des conflits, dans le cadre d’exécution d’un programme conjoint avec l'AFJB (Association des Femmes Juristes du Burundi), pour contribuer à l’objectif : « Appuyer et promouvoir la réalisation des droits, la prévention et le règlement pacifique des conflits au bénéfice des population vulnérables ».  

Photo: L'équipe des participants, Chez André, Rohero, Bujumbura

Image

Photo: Membres des Organisations partenaires opérant dans la même zonne d'action en province Ngozi

Image
APDH, une association sans but lucratif né d’un club scolaire de droits humains, se veut contribuer pour le respect des droits de la personne humaine en général et de l’enfant en particulier. La journée internationale de l’enfant africain se célèbre avec cet esprit de sensibiliser sur, respecter et promouvoir les droits de l’enfant en général et de l’enfant africain en particulier.Cette année au Burundi, la journée du 16 Juin de cette année a été célébrée au niveau national et au niveau provincial au stade AGASAKA de Ngozi le jeudi, 24juin 2021 à partir de 10heures. Dans leurs mots d’adresse, les différentes autorités sont beaucoup plus revenues sur la nécessité de promouvoir, défendre et respecter les droits des enfants sous toutes leurs formes. Les jeux et pièces de théâtre joués étaient aussi porteurs de ce message dans leur intégralité.



Le Programme d'action de Beijing affirme que les femmes ont le même droit que les hommes de participer à la gestion des affaires publiques et peuvent contribuer à redéfinir les priorités politiques et à inscrire dans les programmes politiques. Aujourd'hui, au Burundi, le nombre de femmes occupant des fonctions publiques est plus ou moins considérable par rapport aux années passées, il convient de maintenir cette tendance car plus de femmes dans des positions décisionnelles aideront à renforcer les politiques et la législation en faveur d'une vraie égalité des sexes même si des défis persistent encore pour l’amélioration de la situation des femmes burundaises.

Image
Image

L’activité se déroule au chef-lieu de la province Ngozi, dans les enceintes du Logis AMICIZIA, en date du 30 Juin 2021 avec une présence totale puisque toutes les communes de la zone d’action dans lesquelles l’APDH intervient étaient représentées. Ces communes sont Kirundo et Ntega de la province Kirundo, Ngozi, Nyamurenza, Gashikanwa, Busiga et Mwumba de la province Ngozi, Kayanza, Muruta, Kabarore, Matongo et  Gatara de la province Kayanza, et Gashoho de la province Muyinga. L’objectif de cet atelier est de restituer et échanger sur les résultats d’analyse des données à l’endroit des agents fonciers communaux de la zone d’action. C’est aussi un moment d’échange d’expériences afin d’arrêter ensemble une orientation stratégique pour augmenter le rendement en matière de certification foncière dans la zone d'action dans le futur.  

 

 

Plus besoin de vous déplacer à l'APDH pour consulter nos ressources en ligne ! Le service d’accès distant vous permet de consulter de votre domicile ou d’ailleurs les documents importants...
Client 1