Au service de la communauté depuis 1998,

l’Association pour la Paix et les Droits de l’Homme, APDH en sigle est une association sans but lucratif régie par le droit burundais. Elle a été instituée en date du 23 mai 1995 par les statuts scellés en date du 15 avril 1996 par l’acte notarié n°14.377 du volume 123 de l’Office notarial de Bujumbura. Elle été agréée officiellement le 13 août 1998 par l’ordonnance ministérielle n° 530/689.

La vision de l’APDH est orientée vers la transformation positive de la société. L’APDH cherche à contribuer à édifier « une société burundaise suffisamment transformée et orientée vers plus de justice, de paix et de réconciliation, en marche vers un développement durable et intégral ».

Chaque membre de l’APDH doit être caractérisé par le bénévolat, la tolérance, la compétence, la complémentarité et le dynamisme.

La mission de l’APDH est de contribuer à « avoir une société de personnes soucieuses de faire toujours mieux pour l’amélioration des conditions de vie et convaincues qu’il ne faut jamais faire à autrui ce qu’elles n’aimeraient pas qu’on leur fasse ».

Les objectifs de l’APDH sont centrés sur :

  • La promotion et la défense des droits de la personne humaine tel que décrit dans la Charte Internationale des Droits de l’Homme, la Charte Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples, la Constitution du Burundi,… ;
  • L’action contre toute atteinte aux droits de toute personne, des collectivités en général et de la jeunesse scolarisée en particulier ;
  • La sensibilisation de la jeunesse à l’éducation aux Droits Humains, la résolution pacifique des conflits et la réconciliation ;

La structure organe organisationnelle  de l’APDH est composée de l’Assemblée Générale, le Comité Exécutif National (CEN), le Comité Exécutif des Sections (CES), le Bureau Technique de l’Assemblée Générale (BTAG) du niveau national et des sections et l’unité de Coordination Nationale et staff des projets.

En vue de mener ses activités, l’APDH s’appuie sur les ressources humaines réparties en quatre principales  catégories à savoir : lire la suite

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *