Mise en oeuvre des services fonciers communaux – vers l’amélioration de la gestion foncière décentralisée

SFCpict

A la lumière de quelques chiffres (PIB par habitant 400 US$, 8 millions d’habitants, croissance démographique de 4%, population essentiellement agricole) on comprend bien que la question foncière au Burundi constitue un enjeu fondamental pour le développement d’un pays en période post conflit. En effet, l’exigüité des terres aggravée par la démographie galopante et le retour des réfugies favorise la multiplication des conflits fonciers et un frein au développement. La complexité des conflits fonciers trouvent aussi son origine dans la gestion domaniale et foncière des terres ainsi qu’à des mouvements de populations survenus au cours de l’histoire du pays, des mouvements pour le développement agricole des zones de plaine mais aussi pour la recherche de travail, etc.
L’objectif général de l’action de sécurisation foncière est de répondre à la demande massive de la population rurale en sécurisation foncière, dans de brefs délais et à des coûts ajustés au contexte économique des bénéficiaires, par la formalisation des droits fonciers non écrits et par la sauvegarde et la régularisation des droits fonciers écrits. Les résultats attendus sont en l’occurrence l’obtention par les usagers fonciers des certificats fonciers, preuves écrites des droits fonciers qui correspondent à un niveau de sécurisation intermédiaire et le renforcement des capacités des acteurs fonciers locaux à travers l’appui conseil et les formations.
La présente publication présente le projet conduit par APDH (Expériences pilotes de gestion foncière décentralisée dans la province de Gitega, en tire les leçons et enseignements et fait des propositions et recommandations pour que cette action favorise le débat et la réflexion sur la question de la terre au Burundi, une ressource précieuse pour laquelle il reste encore beaucoup à faire pour la sécuriser, l’aménager et la protéger.

Téléchargez le document

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>