L’INTERVENTION DU PARLEMENT DANS LE PROCESSUS BUDGETAIRE

               En principe pour assoir une bonne gouvernance dans tous les domaines en général et dans le domaine des finances publiques en particulier, la séparation organique des trois pouvoirs doit être effective et ne doit souffrir d’aucune ambiguïté.

Toutefois, en matière des finances publiques, le budget de l’Etat n’est pas le résultat du travail d’un seul organe.

Donc  le parlement, organe représentatif de la masse populaire doit, de l’amont en aval s’impliquer dans le processus budgétaire pour pallier aux éventuels abus du pouvoir exécutif.

Ainsi le parlement participe aux débats sur les orientations budgétaires, propose des amendements et vote le budget.

Quoi que très limités, le parlement dispose enfin le pouvoir suivre de près la mise en œuvre du budget et celui d’en contrôler l’exécution.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>